Migraine de l’adulte

Migraine de l’adulte

Comment se caractérise la migraine de l’adulte ?

La migraine se caractérise par différents signes cliniques. Des signes prémonitoires ou prodromes précèdent parfois de quelques heures la crise de migraine : les patients « sentent » venir la crise.

Chez certaines personnes, la céphalée migraineuse est précédée de troubles généralement visuels, et/ou sensoriels qu’on appelle l’aura. Rapidement, ces signes disparaissent et laissent place à la céphalée migraineuse, typiquement pulsatile et le plus souvent unilatérale avec alternance du côté atteint selon les crises.

La crise de migraine se caractérise par des signes d’accompagnement comme des nausées ou vomissements qui peuvent gêner la prise de médicaments, ainsi qu’une photophobie et phonophobie qui conduisent le patient à s’isoler. L’ensemble de ces phénomènes se déroulent entre 4 et 72h, avec des phases d’accalmie et de reprise.


Pourquoi aller voir un médecin ?

En cas de 1ère crise de céphalée : consultez un médecin pour établir un diagnostic et déterminer si vous êtes migraineux. Il vous donnera le traitement le plus adapté et des conseils associés. Si vous êtes un migraineux connu : consultez un médecin dès que la fréquence des crises et leur symptomatologie se modifient afin de réévaluer le diagnostic et/ou le traitement.

Si la plupart des maux de tête sont d’origine bénigne, il ne faut pas ignorer qu’ils peuvent être le symptôme d’affections parfois graves nécessitant des traitements spécialisés.

Il faut consulter votre médecin dans les cas suivants :
  • Toute première crise de mal de tête.
  • Début des maux de tête après 50 ans.
  • Déclenchement des maux de tête par un effort physique, les rapports sexuels, la toux.
  • Installation d’un mal de tête en « coup de tonnerre » : apparition brutale d’un mal de tête d’une seconde à l’autre.
  • Apparition de signes inhabituels accompagnant le mal de tête tels que :
    • Troubles de l’équilibre.
    • Raideur de la nuque rendant les mouvements du cou difficiles ou impossibles.
    • Vision double, vision floue.
    • Difficulté à parler.
    • Diminution de la force musculaire, sensation d’engourdissement des bras et des jambes.
  • Température corporelle > à 38°C.
  • Aggravation des maux de tête.
  • Mal de tête qui n’a pas son caractère habituel.
  • Apparition de maux de tête en continu.


Quels sont les bons réflexes à adopter en cas de migraine de l’adulte ?

    • Consultez votre médecin pour établir un diagnostic ou lorsque la fréquence des crises ou les symptômes des crises se modifient.
    • Mettez-vous dans le noir, à l’abri du bruit.
    • Éradiquez les facteurs connus déclenchant les crises de migraine : certains éléments tels que fatigue, stress, aliments (chocolat, alcool, …), facteurs sensoriels (bruits, lumière clignotante, parfums, etc.) ou encore des facteurs physiologiques tels que les règles sont susceptibles de déclencher des crises de migraine. La connaissance des facteurs déclenchants ainsi que des signes annonciateurs qui peuvent précéder la crise permet de débuter un traitement de manière précoce (idéalement dans l’heure qui suit son début et alors qu’elle est encore d’intensité légère). Plus le traitement est pris tôt, plus il est efficace et souvent de courte durée (le traitement précoce limite la récurrence migraineuse).
  • Noter sur un agenda ou un carnet la date de survenue de vos crises et leur durée, l’intensité de la douleur, les éventuels facteurs déclenchants et les médicaments utilisés à chaque crise aidera votre médecin à évaluer votre migraine et son traitement.
Un échec sur une première crise ne signifie pas forcément un échec sur les crises suivantes. L’efficacité de l’ibuprofène à 400mg doit être ainsi évaluée sur 2 ou 3 crises. Pour vous aider vous pouvez répondre aux questions suivantes et en discuter avec votre médecin et votre pharmacien.


Etes-vous soulagé 2 heures après la prise ?
Oui
Non
Est-ce que vous présentez des effets indésirables (digestifs ou autres) ?
Oui
Non
Utilisez-vous une seule prise médicamenteuse ?
Oui
Non
Pouvez-vous reprendre vos activités habituelles 2 heures après la prise ?
Oui
Non


  • La fréquence des crises de migraine peut augmenter avec les angoisses et le stress.
  • Faites régulièrement de l’exercice.
  • Avoir un rythme de sommeil régulier peut réduire le nombre de crises de migraine.
  • Vous pouvez également suivre les bons réflexes à adopter en cas de maux de tête (ou céphalées).


Comment utiliser Spedifen® 400 mg comprimés pelliculés dans le traitement de la crise de migraine de l’adulte ?

Spedifen® 400 mg comprimés pelliculés est indiqué chez l’adulte dans le traitement de la crise de migraine légère à modérée avec ou sans aura après au moins un avis médical.

La posologie est spécifique et différente de celle des autres indications de Spedifen® :

  • 1 comprimé pelliculé le plus tôt possible dès le début de la crise de migraine. Réservé à l’adulte.
En l’absence de soulagement après la 1ère dose, une 2ème dose ne doit pas être prise au cours de la même crise. La crise peut être traitée avec un autre traitement (ni anti-inflammatoire non stéroïdien, ni aspirine). Si la douleur réapparaît une deuxième dose peut être prise â condition de respecter un intervalle de 8 heures entre les 2 prises. Durée du traitement : maximum 3 jours.

Ne pas dépasser les doses indiquées dans la notice. Si les symptômes persistent, changent ou s’il existe d’autres symptômes associés, consultez votre médecin. Demandez conseil à votre pharmacien.